Scénographie & Intéractivité

Réflexions sur la création musicale et graphique, et sur leur symbiose : mix, Vjing, lives machines, etc.

Modérateur : drÖne

Sorgue
djeunz of ze room
Messages : 17
Enregistré le : 22 juin 2008, 05:34

Scénographie & Intéractivité

Message par Sorgue »

Bon z'alors, tout est parti d'un comment de drÖne sur mon espace, ici : http://my.zikinf.com/sorgue

Je recopie ici son post, puis la discussion qui s'en est suivie, histoire de la continuer sur un lieu plus pratique :

"[...] Bon, alors, tu passes quand sur scène ? Le trac ? Bah, justement, c'est positif. Affronter le public en étant prêt ? On n'est jamais prêt, mais affronter le public nous fait progresser, c'est pourquoi il ne faut pas forcément attendre."
Sorgue
djeunz of ze room
Messages : 17
Enregistré le : 22 juin 2008, 05:34

Re: Scénographie & Intéractivité

Message par Sorgue »

J'ai donc répondu - sur sa page ( http://my.zikinf.com/drone-zone ) - ceci :

"D'accord avec ce que tu dis sur ma page concernant le fait d'aller jouer en public. Cependant, je me suis rendu compte vouloir faire autre chose que des concerts standards : l'aspect "public opposé frontalement aux artistes, ces derniers étant mis sur un niveau différent" me gonfle. J'ai besoin d'une scénographie autre, et n'ai pas encore trouvé ce que je veux : mais j'explore des pistes, faisant en ce moment même une formation pour ça. En particulier, il y a ceci - http://fr.wikipedia.org/wiki/Art_interactif - & aussi je vais réaliser un court-métrage musical, m'inspirant de Kutiman : http://thru-you.com/ On verra donc ce que tout cela donne. ;-)"
Sorgue
djeunz of ze room
Messages : 17
Enregistré le : 22 juin 2008, 05:34

Re: Scénographie & Intéractivité

Message par Sorgue »

Réponse de drÖne :

"Ah mais c'est ce que la techno des raves a fait, justement, même si aujourd'hui l'image des teknivals a tout gâché. Tiens, jette un œil (ou deux) à des élucubrations que j'avais rédigées il y a déjà plusieurs années (environ 10...) :

http://drone-zone.org/drone/dispositif- ... e-musique/

Sur le fond, on peut discuter cette envie qu'on a de rompre l'opposition scène-salle : le public, la plupart du temps, n'en demande pas tant. C'est comme avec l'interactivité du multimédia supposée mieux relier les auteurs et les textes avec leur public : passé le premier engouement des années 95 à ce propos, on est assez vite revenus en arrière avec lez constat que les histoires dont vous êtes le héro et qui présentent plusieurs parcours à réaliser indépendamment de l'intention d'un auteur ennuient tout le monde. Il me semble que le fait de raconter une histoire ou celui de jouer de la musique, qui sont des faits vieux comme le monde, ont toujours supposé un qui fait (l'auteur, le compteur ou le zicos) et un qui écoute sans rien faire. Et c'est pas si mal en fin de compte, vu l'ancienneté et la résistance de ce principe."
Sorgue
djeunz of ze room
Messages : 17
Enregistré le : 22 juin 2008, 05:34

Re: Scénographie & Intéractivité

Message par Sorgue »

Ma réponse :

"Voui, je sais que la techno a défriché ce domaine, d'ailleurs cet esprit d'aventure n'est pas forcément perdu : y'a encore des gens bien intentionnés qui veulent mettre de l'intéractivité dans ce qu'ils font (j'ai récemment vu une vidéo de Jeff Mission et Chris Korda, des VJ, qui utilisent la Wii pour ce faire).

Sinon, "sur le fond" comme tu dis, je ne sais pas si ça vaut la peine de discuter mon envie. D'une part, parce que les attentes du public, m'en fiche un peu : faisant partie moi-même du public, je suis frustré quand je vais voir un spectacle d'être toujours dans la même configuration, et je ne vois pas pourquoi ma frustration devrait être tue au prétexte que tout va bien pour d'autres... :-)) De plus, si je veux épouser les attentes du public, vaut mieux faire du Halliday que du Sorgue, ce sera plus simple. D'autre part, raconter une histoire ou jouer de la musique avec 1 émetteur actif et N récepteurs passifs, ce n'est pas vieux comme le monde, seulement vieux comme l'antique civilisation grecque : c'est à partir de là qu'on a théorisé la scénographie qui nous sert encore de base aujourd'hui. Or : 1/ dans d'autres cultures, cela ne se passe pas forcément ainsi, 2/ il n'y a aucune raison qu'on n'invente pas une autre façon de faire.

Sinon, pas d'accord avec toi concernant "l'interactivité du multimédia supposée mieux relier les auteurs et les textes avec leur public" : les livres dont vous êtes le héros, c'est peut-être has-been, mais les jeux de rôle sur ordi qui permettent aux gamers de créer leur propre monde persistant ou leur propre scénario (oui oui, comme un JdR sur papier) ça existe. On peut même dire que ça a le vent en poupe : NWN 1 & 2 ou Dragon Age se vend(ir)ent bien. Quant à la Wii (pour parler d'un autre aspect de l'intéractivité, i.e. le geste), c'est quoi sinon un formidable outil qui a touché des gens éloignés du hardcore gaming ?"
Avatar du membre
pH
Hikikomori !
Messages : 2336
Enregistré le : 12 juin 2006, 23:24
Contact :

Re: Scénographie & Intéractivité

Message par pH »

Sorgue a écrit : des gens bien intentionnés qui veulent mettre de l'intéractivité dans ce qu'ils font (j'ai récemment vu une vidéo de Jeff Mission et Chris Korda, des VJ, qui utilisent la Wii pour ce faire).
La wii ? Le public avec ce machin dans les mains ? Ouah le délire !! Et y'en a pas un qui le balance à travers la pièce ? [stupidking.gif]

J'ai jamais assisté à un truc dont l'interactivité apporte une valeur ajoutée artistique valable (aussi bien au niveau installation que musique, théatre…).

-la plupart du temps supposée d'ailleurs par les créateurs : se faire filmer ou déclencher de la lumière avec des mouvements ou je ne sais quoi d'autre ce n'est pas de l'interactivité par exemple -

DONC je prends !!! [happyjump.gif] [happyjump.gif]
juko
Hikikomori !
Messages : 1319
Enregistré le : 06 oct. 2002, 17:00
Localisation : ngc224, messier31
Contact :

Re: Scénographie & Intéractivité

Message par juko »

J'aime bien cette discussion
et j'ai eu ma période wii (2 semaines sisi), qui bien qu'imparfaite, pour moi est un premier pas vers un autre type de jeu assez révolutionnaire, mais balbutiant certes.
Et pis les jdr, ahah làlàn les jdr, ça c qqchose. J'ai toujours pas laché alors que mon grand âge devrait me l'interdire.
Et pis fuck le public
Avatar du membre
drÖne
Présidictateur
Messages : 7728
Enregistré le : 05 oct. 2002, 22:35
Localisation : Présidictature de Drönésie Orientale
Contact :

Re: Scénographie & Intéractivité

Message par drÖne »

Sorgue a écrit : De plus, si je veux épouser les attentes du public, vaut mieux faire du Halliday que du Sorgue, ce sera plus simple. D'autre part, raconter une histoire ou jouer de la musique avec 1 émetteur actif et N récepteurs passifs, ce n'est pas vieux comme le monde, seulement vieux comme l'antique civilisation grecque : c'est à partir de là qu'on a théorisé la scénographie qui nous sert encore de base aujourd'hui. Or : 1/ dans d'autres cultures, cela ne se passe pas forcément ainsi, 2/ il n'y a aucune raison qu'on n'invente pas une autre façon de faire.
Ma position n'a jamais été d'épouser les attentes du public. Mais avec la montée du thème de l'interactivité (depuis les années 95), on a inventé une figure du public (supposé amateur d'action et supposé vouloir refuser l'autorité auctoriale) qui est une fiction : c'est là qu'on épouse les attentes du public, quand on les présuppose. Ce que je voulais dire, c'est que moi aussi j'ai souvent eu l'impression que le public de nos lives s'ennuierait si on ne le stimulait pas avec des millions d'images, avec de l'action, etc. Mais quand on discute avec les gens après un live, en gros, c'est quand même la zic qui les intéresse, et ils s'en foutent pas mal de l'interactivité. Récemment, on a été au théâtre, et on a eu une discussion avec des étudiants présents, qui nous ont dit détester qu'on les mette en scène de manière "interactive" dans le théâtre contemporain. Perso, je déteste le théâtre interactif où on oblige le public à participer, donc je me reconnais bien dans un type de public qui attend avant tout qu'un auteur assume sa position d'auctorialité sans prétendre révolutionner les dispositifs. Car souvent, comme avec l'art contemporain, le caractère révolutionnaire des dispositifs masque mal l'indigence des contenus.
drÖne
d'où, chose remarquable, rien ne s'ensuit...
Avatar du membre
pH
Hikikomori !
Messages : 2336
Enregistré le : 12 juin 2006, 23:24
Contact :

Re: Scénographie & Intéractivité

Message par pH »

juko a écrit :J'aime bien cette discussion
et j'ai eu ma période wii (2 semaines sisi), qui bien qu'imparfaite, pour moi est un premier pas vers un autre type de jeu assez révolutionnaire, mais balbutiant certes.
Et pis les jdr, ahah làlàn les jdr, ça c qqchose. J'ai toujours pas laché alors que mon grand âge devrait me l'interdire.
Et pis fuck le public
Ta période oui ? Cool ! Je me souviens de la période non de mon fils, dur dur.

Oui, fuck le public, entièrement d'accord. D'ailleurs il ne veut plus de moi depuis longtemps, le public, alors qu'il aille se pendre.

Bon, trêve de considérations philosophiques, quand est-ce qu'on joue ensemble drone touf juko sorgue charlie et les zot' ????!!! [credule.gif] [credule.gif]
Interactif : se passer le joint par exemple, et s'échanger les virus dans la joie et la bonnumeur nan ?
Avatar du membre
Ël Rapha
Hikikomori !
Messages : 2497
Enregistré le : 13 août 2009, 01:00

Re: Scénographie & Intéractivité

Message par Ël Rapha »

moi ca fait belle lurette que je vous ai tous filé mon herpès;privilège de paysan!
jouer ensemble? un tarot à 5 je suis preneur [fou.gif]
Avatar du membre
TouF
Eraserhead
Messages : 876
Enregistré le : 02 déc. 2004, 16:30
Localisation : à coté de ses pompes ...

Re: Scénographie & Intéractivité

Message par TouF »

garde-contre... dit il en se grattant les couilles :livre:
Hors-la-Vie
Répondre